Comment choisir son système de vidéo-surveillance ?

vidéo-surveillance

Les statistiques montrent qu’un cambriolage a lieu toutes les 90 secondes. La vidéosurveillance reste aujourd’hui l’un des moyens de prévention les plus efficaces pour dissuader un acte malveillant ou pour aider à en rechercher les auteurs lorsqu’il s’est produit. Un télésurveillance maison comparatif guidera votre choix.

Analogique ou IP : choisir la bonne technologie

En matière de vidéo-surveillance, on distingue deux technologies, les caméras analogiques et les caméras IP (Internet Protocol). Un comparatif de télésurveillance vous aidera à déterminer le modèle correspondant à vos besoins.

La caméra analogique, le modèle le plus ancien du marché est un appareil de vidéo-surveillance branché sur un enregistreur. Elle capture un signal vidéo et transmet ce qu’elle filme par le biais d’un câble coaxial (pour les caméras filaires)ou par des ondes radios (pour les caméras sans fil) sur un support vidéo (ordinateur, téléviseur, tablette…) Cette technologie est en train de disparaître au profit de l’HDCVI/TVI et de l’IP.

La caméra IP fait partie des dernières générations d’appareils de surveillance car elle permet de visionner en direct ce qui se passe chez vous. Elle se raccorde à un câble éthernet ou se connecte en Wifi. Ces caméras connectées à Internet se déclinent dans une large gamme de prix et possèdent des fonctionnalités multiples (définitions d’images plus précises, projecteurs, alarmes, objectifs à 360°). L’offre disponible sur le marché permet de trouver un appareil adapté à son budget, ses exigences et ses besoins.

Si votre besoin de surveillance se limite à apercevoir une silhouette, une caméra analogique sera amplement suffisante. Si vous souhaitez détailler les traits d’un visage des intrus filmés (jusqu’à la couleur des yeux !), la technologie IP est incontournable.

Une caméra pour l’intérieur ou l’extérieur ?

Pour l’intérieur, les caméras sont en général plus discrètes. Certaines comme la mini-caméra ou la caméra espion peuvent même se cacher dans des objets. Découvrez tous les modèles sur un télésurveillance comparatif.

Dôme ou tube ?

Les caméras dômes sont plus petites et s’adressent davantage à la surveillance à l’intérieur des habitations, des bureaux ou des magasins. Les caméras tubes plus ou moins imposantes sont généralement utilisées en extérieur ou dans les dépôts et assurent une portée sur une longue distance.

Les caméras extérieures sont aussi plus résistantes. La robustesse s’apprécie à travers les normes d’étanchéité mentionnées sur l’appareil (IP 65, IP 66…) qui représentent le degré de protection face aux intempéries. Le premier chiffre indique le niveau de protection contre les corps solides et les poussières, le second contre l’eau. Plus les chiffres sont élevés, plus la caméra est en mesure de résister aux deux types d’agressions.

Certaines caméras dites “PTZ” (Pan Tilt Zoom) sont motorisées. Elles possèdent un objectif mobile qui offre une vision panoramique (360°). Elles sont inclinables et zoomables à distance permettant de surveiller avec précision une zone extrêmement large.

Quelle résolution ?

La résolution des caméras s’exprime en Megapixels c’est-à-dire en millions de pixels par image. Un plus grand nombre de pixels permet d’afficher plus de détails sur une image de même taille. La résolution maximale d’une caméra analogique est de l’ordre d’1/3 MP alors qu’en IP les résolutions vont de 1,3 MP jusqu’à 12 MP voire plus. La qualité d’image des caméras IP d’entrée de gamme sera toujours largement supérieure à celle d’une caméra analogique haut de gamme.

Le choix de la résolution est donc fonction de ce que vous souhaitez visionner. Une résolution de 720 pixels (1280X720) qui vous permet d’identifier les visages est suffisante pour surveiller un jardin voire un magasin.

Pour surveiller une superficie plus importante et lire une plaque d’immatriculation à plus de 10 mètres, il est conseillé la résolution 1080P (1920X1080) qui correspond à une image de plus de 2M. Avec une résolution de 4MP l’image est déjà très précise avec une restitution très précise des détails pouvant s’adapter à une surveillance industrielle ou des scènes éloignées de l’objectif de la caméra.

La haute définition (HD) prévaut sur tous les appareils de vidéo-surveillance disponibles sur le marché. Elle garantit une meilleure fidélité des couleurs et une plus grande précision pour répondre à un niveau d’exigence supérieur au regard des détails.

L’importance de la vision nocturne

Pour surveiller pendant la nuit en votre absence, optez pour une caméra infrarouge ou une caméra jour/nuit dotée d’un système automatique permettant de passer en mode nuit dès que la luminosité est insuffisante. Les caméras “Starlight” sont équipées d’un objectif permettant de bien voir malgré une faible luminosité.

Une caméra dôme classique possède une vision nocturne pouvant aller, dans le meilleur des cas, jusqu’à 60 mètres. Sa petite taille n’autorise pas la vision nocturne sur une longue portée.

Les caméras tubes, selon leur taille, peuvent intégrer de nombreuses leds infrarouges avec des visions de nuit portant jusqu’à 100 mètres.

Les caméras PTZ équipées de zooms importants sont faites pour détecter une présence au loin, de jour comme de nuit. Ce type de caméra garantit une vision nocturne jusqu’à 200 mètres. 

Conseils pour installer une vidéosurveillance : soi même ou par un professionnel ?
Vidéosurveillance extérieure : tous les avantages