Quelle porte de garage est faite pour vous ?

porte de garage

Une porte de garage est un investissement financier plutôt important. Elle ne peut donc pas être choisie au hasard. Utilisée tous les jours, elle doit être esthétique et pratique. L’idéal est de trouver un système bien intégré au bâti existant et facile à manier. Voici donc trois conseils pour bien faire votre achat…

Choisir l’ouverture de sa porte de garage

L’ouverture détermine le confort d’utilisation de la porte de garage. Il existe à cet égard six ouvertures différentes pour les portes de garage :

– Les portes sectionnelles qui sont composées de plusieurs panneaux articulés qui vont s’ouvrir vers le plafond. Pour cela, elles coulissent sur deux rails verticaux et deux rails horizontaux. Elles ont l’avantage de coller à la paroi du garage. C’est la solution recommandée pour les petits espaces. En plus, elles sont faciles à motoriser ;

– Les portes enroulables qui sont conçues à partir de lames agrafées entre elles allant s’enrouler dans un coffre, à la façon d’un gros volet roulant. Compatibles avec une motorisation, elles sont idéales pour avoir un gain de la place ;

– Les portes basculantes qui se composent d’un panneau unique basculant vers le haut et venant se loger de manière parallèle au plafond. Elles sont disponibles en deux versions. Il y a celles à bras d’équilibrage (appelées alors basculantes débordantes) qui s’ouvrent et se ferment au moyen de rails de guidage placés le long des murs de côté. Faciles à manier, sûres et solides, elles ne sont malheureusement pas adaptées en bordure de voie publique parce qu’elles débordent vers l’extérieur. Il y a également celles à contrepoids dont le panneau d’ouverture va basculer au moyen d’un système de contrepoids déjà intégré dans le châssis. Elles ne nécessitent pas de rails, ce qui rend leur mécanisme invisible et elles ont aussi l’avantage de ne pas déborder sur l’extérieur ;

– Les portes coulissantes qui vont coulisser sur un rail tout le long d’un mur. Sans débordement extérieur, il faut veiller à ce qu’aucun obstacle ne gêne le refoulement à l’intérieur du garage ;

– Les portes battantes, à simple ou doubles vantaux, qui s’ouvrent sur l’extérieur. L’espace est totalement libéré dans le garage mais ces portes nécessitent beaucoup de place en extérieur ;

– Les portes pliantes qui s’ouvrent comme un accordéon. Très esthétiques et pratiques, elles n’acceptent pas de motorisation et requièrent un gros encombrement dans le garage.

Choisir le matériau de sa porte de garage

Plusieurs matériaux permettent la réalisation des portes de garage. Vous choisirez le vôtre en fonction de la sécurité et de l’isolation, mais également de manière à ce qu’il soit en harmonie avec l’ensemble de la maison (assorti à celui de la porte d’entrée ou de la clôture par exemple). Ces matériaux sont :

– le bois qui est un excellent isolant et qui résiste très bien aux intempéries. Son inconvénient est qu’il demande un entretien annuel (deux couches de lasure) et un traitement hydrofuge, fongicide et insecticide. A noter qu’il se prête très mal à la motorisation car c’est un matériau lourd ;

– l’acier qui est particulièrement résistant et proposé dans de multiples coloris. Il nécessite un traitement anti-corrosion pour ne pas rouiller. Vous prendrez un modèle à double paroi possédant un isolant intégré (mousse de polyuréthane injectée) afin d’avoir une bonne isolation ;

– l’aluminium qui est hautement résistant (certains modèles sont garantis à vie) car il ne rouille absolument pas et ne nécessite aucun entretien. C’est le matériau idéal pour une motorisation. Vous choisirez un modèle doté d’une mousse de polyuréthane isolante ;

– le PVC qui est le matériau le plus employé car il est léger, bon marché et sans entretien. Attention aux couleurs qui parfois ne tiennent pas bien au soleil et dans le temps.

Choisir les options de sa porte de garage

Les critères esthétiques sont très importants quand on choisit une porte de garage. C’est pourquoi les fabricants déclinent leurs portes dans de nombreux coloris et finitions. Il existe à cet effet quatre grandes catégories de panneaux de portes de garage :

– Les panneaux lisses qui offrent une esthétique parfaite et irréprochable. Souvent utilisés dans les façades contemporaines, les nuances les plus tendances sont le taupe et le gris ;

– les panneaux à rainures qui se présentent en rayures verticales ou horizontales et plus ou moins espacées ;

– les panneaux à cassettes qui comprennent plusieurs petits carrés ou petits rectangles sculptés. Ils sont très employés en rénovation ;

– les panneaux à hublot qui offrent une lumière naturelle au garage. Un peu démodés, ils sont souvent choisis de la même couleur que les volets (verts, rouges, bleus…) afin que la porte de garage y soit assortie.

Par ailleurs, lors de votre achat de porte de garage, n’oubliez pas de prendre une motorisation intégrée. Attention, il en existe plusieurs sortes avec différents niveaux de rapidité et sonore, et il existe plusieurs moteurs également :

– La motorisation à chaîne (à vis sans fin ou à courroie) va se fixer au plafond et est adaptée à la hauteur et au poids de la porte ;

– Pour la motorisation à crémaillère, le moteur se déplace tout au long d’un rail et accompagne le déplacement de la porte ;

– La motorisation tubulaire axiale fonctionne comme un volet roulant et ne concerne que les portes à enroulement ;

– La motorisation à bras comporte des bras articulés qui viennent tirer les battants de la porte du garage, comme pour un portail.

Il faut savoir que la motorisation offre beaucoup d’avantages au niveau sécurité. Elle assure en effet le verrouillage automatique de la porte de garage une fois que celle-ci est fermée. S’il y a effraction, certains moteurs vont aller exercer une contrepoussée. Par ailleurs, un éclairage automatique peut aussi être posé. Et la porte de garage peut se piloter grâce à la domotique (ouverture et fermeture à distance grâce à un smartphone ou une télécommande) lorsque la motorisation est installée. 

Fabrication d’articles de fermetures sur mesure
Points à considérer avant l’achat d’une porte de garage